82 femmes et 92 hommes vont porter les couleurs des Verts lors des élections communales

«Nous partons avec le vent dans le dos: une population nous appuie.» Lors de leur assemblée générale extraordinaire à Valangin, les membres des Verts Neuchâtelois ont accueilli avec enthousiasme les 174 candidatures des listes vertes dans 13 communes neuchâteloises. Cela représente 48% de candidat-e-s de plus qu’il y a 4 ans. La parité est presque atteinte, avec 47 % de femmes et 53% d’hommes.

Les listes des villes de Neuchâtel et de la Chaux-de-Fonds sont (presque) pleines ; des personnes sont venues spontanément proposer leur candidature. Dans les plus petites communes, la recherche des candidat-e-s s’est avérée plus difficile, pas seulement pour les Verts. Dans plusieurs communes, l’élection sera tacite, faute de suffisamment de candidat-e-s, comme par exemple à Cortaillod.

Fait nouveau, les Verts ont déposé une liste dans les communes de Boudry, Cressier et La Tène.

Les Verts visent les mêmes scores qu’aux élections fédérales de 2019, soit 20% des voix. Partant de cet objectif, les Verts s’attendent donc à occuper au moins un siège à l’exécutif de chaque commune où ils ont déposé une liste. Dans les communes ou le Conseil Communal est élu par le peuple (Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds, Le Locle, Cressier), les Verts présentent des candidat-e-s, dont des listes pleines dans les villes.

L’Assemblée générale a également adopté une résolution pour réaliser au plus vite le potentiel photovoltaïque du Canton. La transition énergétique est possible avec une multiplication par cinq du rythme de déploiement du photovoltaïque. Le canton de Neuchâtel présente un potentiel d’environ 1 TWh, soit exactement notre consommation électrique, selon l’Office Fédérale de l’Energie.

Pourtant, la politique cantonale reste sur la retenue. Dans la conception directrice de l’énergie proposée par le Conseil d’Etat, le potentiel solaire neuchâtelois ne serait que de 0,18 TWh. De plus, le débat du 1er septembre 2020 au Grand Conseil en lien avec la nouvelle loi sur l’énergie a démontré encore une fois la frilosité de nos autorités. Les mesures proposées ne permettront pas d’atteindre nos objectifs énergétiques dans les temps, alors que les technologies solaires sont mûres et abordables.

Les Verts neuchâtelois appellent donc toutes les actrices et tous les acteurs concerné-e-s, autant les propriétaires des maisons, mais aussi les locataires, les architectes et les entreprises d’installation, et bien sûr les autorités au niveau communal, cantonal et fédéral à s’engager sans retenue, afin de mettre en valeur le plus rapidement possible l’énorme potentiel solaire dont nous disposons.

CONTACTS

Patrick Herrmann, président des Verts neuchâtelois, patrickherrmann@bluewin.ch , tél. mobile : 079 320 16 28
Secrétariat cantonal, info@verts-ne.ch, tél. : 032 852 07 26