Assemblée générale des Verts neuchâtelois : les candidat-e-s vert-e-s pour les élections fédérales de 2019 sont connu-e-s !

Réunis en assemblée générale ordinaire, ce 21 novembre à La Chaux-de-Fonds, les membres des Verts neuchâtelois ont élu par acclamation leurs candidat-e-s pour les élections fédérales du 20 octobre 2019. Sont candidat-e-s au Conseil des Etats : Fabien Fivaz et Céline Vara. Sont candidat-e-s au Conseil national : Céline Vara, Fabien Fivaz, Veronika Pantillon et Roby Tschopp. Ces quatre candidatures de qualité sont le reflet d’une liste équitable tant du point de vue des genres que celui des régions et des âges. L’assemblée générale a, en outre, plébiscité un apparentement généralisé avec l’ensemble de la Gauche neuchâteloise, avec un sous-apparentement PopVertsSol.

(Par ordre alphabétique)

Fabien Fivaz

40 ans, La Chaux-de-Fonds, député au Grand Conseil.

Fabien Fivaz est aux Verts neuchâtelois ce que l’industrie horlogère est à La Chaux-de-Fonds : indissociable ! Membre du parti écologiste depuis 15 ans, ce papa de deux enfants a siégé au Conseil général de La Chaux-de-Fonds avant d’accéder au Grand Conseil en 2009. Son expérience au législatif cantonal et son excellente connaissance du fonctionnement des services de l’Etat grâce à sa participation à la Commission des finances, lui ont, en outre, permis de prendre la présidence du groupe PopVertsSol en 2017.

« C’est à travers une politique qui favorise les économies locales et régionales, à travers des politiques sociales fortes, que nous pouvons éviter les mouvements de renfermement sur soi et la peur des autres. »

A Berne, Fabien Fivaz souhaite mener une politique solidaire, écologique et dynamique, dans laquelle il donnera les impulsions nécessaires aux changements sociaux et environnementaux malgré les incertitudes ambiantes et la dangereuse vague nationaliste-populiste qui menace notre continent.

Veronika Pantillon

50 ans, Bevaix, députée au Grand Conseil et conseillère générale à La Grande Béroche.

Depuis son entrée dans le monde politique il y a 14 ans, Veronika Pantillon enchaîne les succès, tant au niveau cantonal que communal. Actuelle députée au Grand Conseil, qu’elle a eu l’honneur de présider de 2015 à 2016, elle siège également au législatif de La Grande Béroche, tout en assurant la fonction de responsable de projets pour HabitatDurable Suisse à Berne.

« La nature n’a pas besoin de l’être humain pour son sortir mais l’être humain a besoin d’elle »

Aujourd’hui, c’est la Berne fédérale que cette native du canton de Saint-Gall, mariée et mère de deux enfants adultes, souhaite conquérir, inquiète de voir le Parlement glisser lentement mais sûrement à droite de l’échiquier politique. Sa connaissance du fonctionnement des organes politiques, sa capacité d’écoute et sa volonté de trouver une solution verte à chaque problème sont des atouts importants pour siéger au Conseil national.

Roby Tschopp

53 ans, Savagnier, conseiller communal à Val-de-Ruz.

A 53 ans, Roby Tschopp est un homme d’expériences. Conseiller communal à Val-de-Ruz en charge du développement économique et territorial, de la mobilité et du personnel, cet habitant de Savagnier, marié et père de deux adolescents, s’est beaucoup investi dans les milieux associatifs et financiers. Il souhaite désormais mettre la force de l’expérience à disposition de la formation écologiste en vue des prochaines élections fédérales.

« Plus que jamais, les idées Vertes, nos idées, doivent être portées, présentées et représentées partout où cela est possible. »

Ancien directeur de l’association Actares, qui milite pour une économie durable, Roby Tschopp aura à cœur de défendre, sous la Coupole fédérale, nos valeurs vertes dans les domaines financiers, économiques et techniques, freinées aujourd’hui par des idéologies d’un autre temps.

Céline Vara

34 ans, Cortaillod, députée au Grand Conseil et vice-présidente des Verts suisses.

Toute petite déjà, Céline Vara voulait changer le monde. Ses outils pour y arriver ? Les combats politiques, qu’elle mène depuis l’âge de 20 ans. En plus d’une décennie, elle a gravi quatre à quatre les échelons communaux, cantonaux et fédéraux, sans trébucher. Aujourd’hui, cette députée verte au Grand Conseil dynamise déjà la politique nationale, en tant que vice-présidente du parti suisse.

« Alors qu’il est urgent de prendre des mesures drastiques pour notre planète, le Parlement actuel fait, au mieux, du surplace. »

Engagée, énergique, convaincue et convaincante, cette avocate indépendante, maman d’une petite fille de 22 mois, saura mettre à profit, sous la Coupole fédérale, son expérience du monde politique afin d’influencer les décisions prises au niveau fédéral ces prochaines années.

Candidat-e-s au Conseil des Etats : Fabien FIVAZ et Céline VARA.

Candidat-e-s au Conseil National : Céline VARA, Fabien FIVAZ, Veronika PANTILLON et Roby TSCHOPP.

Lire le communiqué de presse au format pdf.