Budget 2019 de Milvignes : La gauche dénonce le manque cruel de vision de la majorité de droite.

Le groupe PS-Verts dénonce le manque cruel de vision de la majorité de droite du Conseil général dont la seule et unique préoccupation est d’éviter tout investissement, qu’elle considère comme une simple dépense à éliminer. Soutenir des projets dans des pays du Sud et sensibiliser les élèves d’ici aux problématiques du développement durable ou encore soutenir la formation de nos jeunes, afin d’éviter qu’ils ne se retrouvent sans solution, sont pourtant bien des investissements aux yeux du groupe PS – Les Verts.

Le groupe PS-Verts regrette profondément le refus du Conseil général de Milvignes, à majorité de droite, des deux amendements qu’il a proposé dans le cadre du débat sur le budget 2019. Le premier proposait une contribution de 18’000 francs à Latitude 21, soit l’équivalent de 2 francs par an et par habitant, afin de soutenir des projets de coopération au développement et, par la même occasion, de réaliser un projet pédagogique en collaboration avec les écoles (cf. développement ci-joint). Le second demandait, après la coupe de 9000 francs opérée par la droite dans le budget 2018, la réintroduction d’une subvention destinée aux jeunes artistes de notre commune afin de leur permettre de se former auprès de l‘Académie de Meuron, dont les prestations, complémentaires avec celles d’autres écoles, comblent un vide dans le domaine artistique (cf. développement ci-joint).

Depuis que la commune fusionnée a vu le jour avec ses 9’000 habitants, Milvignes se considère comme une ville et souhaite jouer dans la même cour que les grandes communes du canton. Pourtant, le manque cruel de vision et la gestion étriquée des affaires publiques qu’en fait la majorité PLR, tant au Conseil communal qu’au Conseil général, cantonne notre commune dans une gestion villageoise technocratique et sans ambition. Le seul objectif de la droite pour notre commune est d’investir le strict minimum – parfois même en deçà – afin de maintenir envers et contre tout le taux d’imposition le plus bas du canton. Ainsi, la majorité de droite s’oppose systématiquement aux propositions du groupe PS-Verts visant à améliorer la qualité de vie des habitants et le vivre-ensemble, que ce soit à travers le développement durable, une politique de cohésion sociale, notamment en faveur de la jeunesse, la solidarité avec les démunis d’ici et d’ailleurs, etc. Pourtant, les finances de la commune sont saines et ces dernières années, les mauvaises prévisions budgétaires se sont systématiquement soldées par des comptes positifs.

Le groupe PS-Verts continuera à se battre pour que les trois piliers indissociables du développement durable, que sont l’environnement, le social et l’économie, soient enfin appliqués de façon égale dans notre commune.

Amendement Latitude 21Amendement Lycée artistique + 20181214 CP PS-Verts Milvignes