Ce qu’on a fait pour vous au Locle depuis 2016

Maintien d’une qualité irréprochable de l’eau potable

Attention soutenue portée à nos sources et à nos puits, abandon du chlore dans le traitement de l’eau du réseau qui, au vu de sa qualité actuelle, pourrait être mise en bouteille.

Séparation des eaux

La recherche constante de solutions pour séparer les eaux claires des eaux usées permet de ne pas traiter inutilement des millions de litres par la STEP. A chaque réfection de route, la mise en séparatif est privilégiée. D’autre part, la recherche d’eau parasite nous a permis de capter une source (5 litres/s) provenant des Abattes. En la séparant des eaux usées, la STEP va économiser annuellement un volume de 158’000 m3 d’eau à traiter.

Traitement des eaux usées

Acceptation par le Conseil général du plus gros crédit jamais voté par le législatif (plus de 30 millions) pour remplacer notre STEP vieillissante par un ouvrage flambant neuf qui traitera aussi les micropolluants.

Transports publics et mobilité douce

Création de voies de bus réservées à certaines heures. Création d’une gare multimodale avec accès mécanique à la gare. Cadence améliorée sur les lignes urbaines et desserte assurée sur appel lors des week-ends. Maintien d’une offre de vélos en libre-service avec nouvelle mise à disposition de vélos électriques.

Amélioration de la qualité de l’air

Abandon progressif du chauffage au mazout dans les bâtiments communaux. Amélioration de l’isolation et mise en place de capteurs solaires thermiques lors de la rénovation des bâtiments communaux. Effort soutenu dans la mise en valeur du bois régional par la mise en œuvre d’une chaudière à bois couplée au chauffage à distance qui alimente une grande partie du centre-ville.

Divers

Abandon du glyphosate pour le traitement des «mauvaises» herbes en ville. Fauchage tardif de prés et talus communaux afin de favoriser l’ensemencement naturel. Recherche et éradication des plantes invasives.