Ce qu’on veut faire dès 2020

Pour cette législature à venir, nous ajoutons le vert aux couleurs politiques. Nous n’allons pas réinventer la roue et tenterons simplement de lui assurer son mouvement par une énergie durable afin de permettre à notre commune de continuer à rayonner.

Nous souhaitons amener le débat sur les points suivants :

  • une consommation locale et responsable
  • la densification de l’offre en mobilité douce, adaptation des horaires des transports publics et amélioration des accès piétons
  • STOP 5G et adaptation de l’éclairage public

Marché local

Nous avons la chance d’avoir, au sein de notre commune, une riche diversité de producteurs et d’acteurs responsables. Nous soutenons la tenue plus régulière du marché et proposons de le localiser sur la rue Louis-Favre qui deviendrait piétonne pour ce court instant.

Des cyclistes, des piéton-ne-s et des élèves satisfait-e-s

Offrir une alternative à la voiture pour les déplacements au sein de notre ville. D’une part, en densifiant l’offre cyclo-mobile existante par la création de nouvelles stations et en la renforçant, au vu de la topographie de notre lieu, par des vélos électriques. D’autre part, en aménageant des voies cyclables libres de tout trafic automobile.

Certain accès piétons méritent d’être rénovés voire même créés. Nous appuyons les projets en cours et soutiendrons ceux à venir.

Quant aux transports publics, nous pourrions étudier l‘utilité d’un accès à la Gare de Chambrelien. Par ailleurs, nos élèves allant à Cescole devraient bénéficier d’horaires plus pratiques, même si ceux-ci ont déjà été corrigés. Enfin, quelle incitation serait suffisante pour convaincre un-e automobiliste à devenir un-e usager/ère des transports publics ?

Eclairage public, 5G et embellissement de la ville

A l’instar d’autres communes et régions suisses, nous devons adapter l’éclairage public et publicitaire afin d’en limiter les impacts sur l’homme et la nature. Il en résultera un bénéfice pour la biodiversité et une économie, à terme, pour la collectivité.

Dans la même trame, montrons-nous prudents avec les rayonnements électromagnétiques. Depuis l’arrivée de la 5G, ce sujet est devenu plus médiatique et l’électro-hypersensibilité mieux connue. Aujourd’hui. plus de 800’000 personnes souffrent de ce mal en Suisse et nous y sommes tout-e-s, à différents niveaux, sensibles. Nous souhaitons donner une information détaillée, et  mettre en place certaines mesures pour garantir des zones ayant un niveau de radiation bas. Le faire pour nos crèches, écoles et certains quartiers serait nécessaire. Notons que l’absence de WIFI dans les transports publics en permettrait l’usage par des personnes électrosensibles lorsque leur fréquentation est faible.

De plus, embellissons notre ville en élargissant sa décoration florale actuelle par des compositions éco-dynamiques, ludiques et didactiques.

Continuer à faire vibrer notre commune est notre principal objectif.  Nous encourageons l’organisation d’événements permettant à chacun-e de se rencontrer et de tisser des liens. Nous serons heureux/ses de recevoir vos idées, de les soutenir et de les partager pour faire avancer notre commune vers sa transition écologique et solidaire.

Ce jardin que je contemple

Les plantes y poussent en symbiose

S’apportant les unes aux autres ce qui leur manque

Partageant équitablement les ressources dont elles disposent

Alors qu’à priori chacune est différente

Ce jardin que je contemple

est l’héritage que je suis fier de transmettre aux générations suivantes

postez ♯cejardinquejecontemple sur les réseaux sociaux