Des comestibles bio, locaux et vegan, plutôt que de la publicité

Pour les élections communales du 25 octobre, les Verts de Milvignes ont refusé de recourir à l’affichage sauvage. Ils se feront donc connaître via les médias locaux et des distributeurs de comestibles bio, locaux et vegan. Ce faisant, ils sont toujours plus cohérents avec leurs valeurs.

Pour les élections communales du 25 octobre, les Verts de Milvignes ont pris la décision de ne pas pratiquer l’affichage sauvage. Lors des dernières élections fédérales, ils avaient fait le choix d’utiliser des affiches imprimées directement sur carton recyclé et recyclable tout en prenant soin de les enlever dès le lendemain des élections. Cette année, ils ont tout simplement décidé de ne plus participer à la pollution visuelle toujours plus importante créée par les campagnes électorales. Ce faisant, ils sont toujours plus cohérents avec leurs valeurs.

Mais comment pallier ce manque de visibilité ? En plus du journal des Verts édité pour l’occasion et distribué dans les boîtes aux lettres, les Verts ont choisi d’investir dans l’affichage payant et la publicité dans les médias locaux, soutenant ainsi l’information locale. Enfin, les Verts offrent à la population des graines à germer via des distributeurs installés à différents endroits des 3 villages d’Auvernier, Colombier et Bôle. Ces graines ont été cultivées dans notre canton dans le respect du cahier des charges du bio.

Ces comestibles bio, locaux et vegan, ainsi que le choix de soutenir les médias locaux, sont directement liés au programme des Verts de Milvignes qui s’engagent à agir localement pour diminuer l’impact de l’humain sur l’environnement.

Communiqué de presse au format PDF : 20201007_CP_Verts_Milvignes_comestibles_bio_locaux_vegan_plutot_que_publicite