Jasmine Herrara, article journal les Verts 2020: Quartiers durables

 

QUARTIER DURABLE:

KÉSAKO ?

Que cache le terme de “quartier durable”?
Les Verts proposent une vision de ce que doivent être ces habitats de qualité.

Un quartier durable doit respecter un équilibre entre les trois piliers: l’écologie, l’économie et le social, afin de préserver les ressources des générations futures. Pour ce qui est de l’écologie, les me- sures à prendre dans un quartier durable sont évidentes: préservation de la biodiversité, création de couloirs de faune, plantation de grands arbres pour les îlots de fraîcheur, les animaux et les habitant-e-s, utilisation rationnelle de l’eau (faut-il avoir de l’eau potable dans nos toilettes?), conservation d’un maximum de pleine terre, etc. En ce qui concerne le deuxième pilier, des modèles économiques plus participatifs, égalitaires ou circulaires sont possibles.

Concrètement, un quartier durable favorise une participation active des habitant-e-s dans la vie du quartier. La réparation, le troc et la vente de seconde main y occupent une place prépondérante. Enfin, pour le volet social, un quartier durable doit être diversifié, haut en couleur, avec des jeunes, des personnes âgées, des familles riches et d’autres moins, des personnes à mobilité réduite, etc. Dans ce but, un mélange entre locations, propriétés par étage, coopératives, logements avec encadrement1 ou à loyer abordable est essentiel. L’entraide et la convivialité sont au centre de ces quartiers. Depuis quelques temps, le canton de Neuchâtel perd ses habitant-e–s. Et si, au lieu de construire plus, nous habitions mieux? Voilà de quoi rendre notre canton attractif.•

Jasmine Herrera

1Les logements avec encadrement sont des logements construits sans obstacles (il est possible d’y accéder et de s’y déplacer pour les personnes à mobili- té réduite) et qui peuvent bénéficier d’une aide à domicile si les habitant-e-s le souhaitent (livraisons de repas, soins, animations…). Ces logements bénéficient également d’un espace commun.