La session d’automne touche à sa fin : on tire le bilan

La session d’automne des Parlementaires Vert-e-s se termine ce vendredi. Céline Vara et Fabien Fivaz ont déposé bon nombre d’interpellations et sont intervenu-e-s à de multiples reprises dans leur hémicycle. Céline Vara est notamment revenue sur la question des néonicotinoïdes retrouvés dans la tête des enfants, tandis que Fabien Fivaz a pris notamment la parole pour défendre la prolongation du moratoire sur les OGM.

Suite aux réponses insatisfaisantes du Conseil fédéral sur plusieurs de ses interpellations, la sénatrice Verte, Céline Vara, a dénoncé la fréquence à laquelle l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) rend des avis sur les procédures cantonales en cours. Intervenir une fois par année seulement depuis 5 ans contre des projets qui vont à l’encontre des intérêts environnementaux n’est clairement pas satisfaisant ! Il est essentiel que des moyens supplémentaires soient mis à disposition de cet office, gardien de la vie à l’échelle nationale.

Enfin, Céline Vara est revenue sur la question des néonicotinoïdes, ces pesticides retrouvés dans la tête d’enfants, dans une étude du Service de pédiatrie de RHNe. Dans sa réponse à la première interpellation, le Conseil fédéral a indiqué ne pas vouloir pousser les investigations plus loin. Une aberration pour la sénatrice Verte qui a insisté sur la dangerosité pour la santé humaine de ces substances. Selon 191 études menées à travers le monde, il a été démontré que ces substances peuvent entraîner des maladies chroniques et ce, plusieurs années après avoir été exposé-e-s à ces néonicotinoïdes.

De son côté, Fabien Fivaz est intervenu sur la prolongation de quatre ans du moratoire sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) et acceptée par le Conseil national. Même succès pour la modification de la Loi sur le cinéma qui obligera désormais les plateformes de streaming de distribuer 4% de leurs chiffres d’affaires aux productions cinématographiques suisses.

Enfin, Fabien Fivaz a déposé une motion demandant d’améliorer les mécanismes de remplacement prévu pour Horizon 2021-27, en absence d’association pleine et complète au programme européen de recherche.

Lire le communiqué au format PDF