L’énergie photovoltaïque – VRAI ou FAUX ?

L’exploitation photovoltaïque (PV) de l’énergie solaire est aujourd’hui à l’aube d’un développement fulgurant. Malheureusement, trop de préjugés et de craintes persistent par rapport à ces panneaux « magiques » :

Pour les Vert-e-s, l’expansion de la production photovoltaïque doit s’accélérer, de façon à rendre notre canton plus écologique et plus indépendant des énergie fossiles importées. Ainsi, une part importante de la valeur ajoutée liée à l’énergie restera chez nous, sous forme de revenus et de places de travail. Nous œuvrons à augmenter la valeur cible cantonale de l’électricité solaire de 180 GWh à 600 GWh d’ici à 2050 et à mettre en place un soutien aux installations, par le biais du fonds cantonal de l’énergie.

L’énergie PV coûte trop cher

FAUX – Le PV est devenu la source d’énergie la meilleure marché.

Les panneaux polluent

FAUX – Le matériel de base est le silicium qui provient du quartz, un des minéraux les plus abondants de la Terre.

L’énergie grise des panneaux PV est importante

FAUX – L’énergie investie pour la production d’un panneau est amortie après deux à trois ans d’exploitation.

Il n’y a pas assez de place sur nos constructions

FAUX – Le potentiel sur les bâtiments suisses est de 100 TWh/an, c’est-à-dire deux fois plus que la consommation totale d’électricité actuelle.

Mon toit n’est pas bien orienté

FAUX– L’orientation est bien moins importante qu’on le pense, car comme le ciel est souvent couvert, une grande partie du rayonnement diffus vient du zénith.

Sans batterie, le PV ne sert à rien

FAUX – En Suisse, le stockage de l’électricité produite en journée se fait dans les barrages hydrauliques des Alpes, qui diffèrent leur production du jour vers la nuit.

Les cellules sont toutes fabriquées en Asie

VRAI – Néanmoins la valeur ajoutée reste pour plus de trois quarts suisse ou européenne, notamment la fabrication des modules finis et d’autres composants ainsi que l’installation.

Un toit PV produit du rayonnement électromagnétique

VRAI – Mais pas plus que nos installations électriques traditionnelles. En plus, un toit PV forme un écran contre les rayonnements extérieurs.

Le PV ne permet pas de passer l’hiver

VRAI – La saisonnalité de la production reste aujourd’hui le seul bémol du PV en Suisse. Le stockage sous forme d’hydrogène est la solution idéale, qui reste à développer.

Les panneaux blancs et colorés permettent d’installer du solaire partout

VRAI – Il est possible de colorer les panneaux, mais au détriment du rendement énergétique. Ils resteront limités à certaines situations particulières où l’esthétique prime sur la production.

Il faudrait plutôt installer des panneaux thermiques

FAUX – Les panneaux PV et thermiques sont complémentaires.

Rédacteur:

Diego Fischer

1963, Neuchâtel

Ingénieur énergie solaire, député