Les objets Verts du Grand Conseil de fin mai 2019

En cette année des femmes, les Verts neuchâtelois réclament la parité femmes-hommes au Grand Conseil. Lors de la session des 28 et 29 mai 2019, la députation verte votera avec conviction pour la mise en place, durant trois législatures, d’un Grand Conseil paritaire composé de 50 femmes et 50 hommes. Communiqué de presse du 25 mai 2019 sur le sujet

Lors de cette session, le parlement devra se positionner également sur les motions des Verts concernant la mobilité aérienne de Clarence CHOLLET et concernant le frein au réchauffement climatique de Christine AMMANN TSCHOPP.

Le parlement aura aussi à voter sur la motion interpartis demandant la mise en place d’un plan climat cantonal qui devra être accompagné, entre autre, de mesures concrètes de réduction des émissions de gaz à effet de serre. La motion populaire des jeunes grévistes pour le climat y fera écho.

Un postulat de Veronika PANTILLON sur les matériaux de construction, qui invite à ne pas se limiter au recyclage, sera également traité. En effet, le réemploi dans le domaine de la construction doit devenir un automatisme.

Enfin, le Conseil d’État devra répondre à une question de Laurent DEBROT sur les émissions de CO2 des voitures neuves dans le canton, ainsi qu’à une interpellation interpartis sur le renvoi d’une famille à l’étranger.

MOTION 19.116 : Pour un État exemplaire en matière de mobilité aérienne – Clarence CHOLLET, députée Verte

MOTION interpatis 18.218 : Mise en place d’un plan climat cantonal – Fabien FIVAZ, député Vert

MOTION 19.142 : Frein au réchauffement – Christine AMMANN TSCHOPP, députée Verte suppléante

POSTULAT 19.112 : Matériaux de construction : recycler, c’est bien, réutiliser, c’est mieux – Veronika PANTILLON, députée Verte

RÉSOLUTION interpartis 19.154 : Pour conserver l’obligation de déclaration du bois – Richard GIGON, député Vert

INTERPELLATION interpartis 19.144 : Jusqu’où peut-on aller trop loin ? Renvoi de la famille X – Doris ANGST, députée Verte

QUESTION 19.322 : Émissions de CO2 des voitures neuves dans le canton – Laurent DEBROT, député Vert