Objets verts Session des 28 et 29 septembre 2021

Ordre du jour et résultats des votes de la session : ici
Remarque : les résultats sont mis en ligne dans les 2 jours qui suivent la session.
Totalité des sessions en vidéo : ici

CP Synthèse Session de septembre 2021

OBJETS VERTS

Soyons “réglos” jusqu’au bout !

Motion des groupes socialistes et VertPOP : [lien]
Première signataire Verte : Brigitte Neuhaus.
La motion a été refusée par 51 voix contre 48.
Commentaire de Brigitte Neuhaus sur le vote final : “C’est un grand regret que le Grand Conseil n’ait pas saisi l’occasion de renforcer ses dispositifs opérationnels, voire légaux, afin d’améliorer la transparence et ainsi assurer l’égalité et l’équité au moment de l’établissement des inventaires des biens soumis à l’impôt des successions. ”

Le vent tourne-t-il pour l’éolien ?

Question de Christine Ammann Tschopp : [lien]

Commentaire de Christine Ammann Tschopp sur la réponse du Conseil d’Etat : ” Le Conseil d’Etat nous confirme que le Parc Eolien du Mont-Perreux ne se trouvant ni dans le périmètre UNESCO, ni dans la zone tampon des métropoles horlogères, il ne voit pas de raison qu’il y ait un conflit entre ce projet énergétique nécessaire, soutenu largement par la population neuchâteloise, et l’inscription UNESCO. Le dossier doit faire l’objet d’une discussion entre l’Office fédéral de la Culture et celui de l’Energie. Une réunion aura lieu durant l’automne. Espérons pouvoir aller de l’avant !”

Quelles exigences pour les quartiers durables ?

Question de Clarence Chollet : [lien]

Commentaire de Clarence Chollet sur la réponse du Conseil d’État : “Lors de la révision de la loi cantonale sur l’aménagement du territoire en 2019, le Grand Conseil avait décidé d’octroyer un bonus d’utilisation de 20% pour les quartiers durables. Les exigences auxquelles doivent répondre ces quartiers durables devaient être fixées par le Conseil d’État, ce qui n’est malheureusement pas encore le cas. Ces critères sont attendus impatiemment par les communes et les professionnels afin que de vrais quartiers durables puissent voir le jour, ceci avec des exigences compatibles avec les défis climatiques auxquels nous devons faire face. Le Conseil d’Etat a annoncé que ces critères arriveraient d’ici quelques mois.

Plan climat neuchâtelois : donner la parole à la population

Recommandation des groupes socialistes et VertPOP : [lien]
Première signataire Verte : Sera Pantillon
La recommandation a été refusée par 46 voix contre 44.

Commentaire de Sera Pantillon sur le vote final : “Malheureusement, par son vote, le Grand Conseil a refusé de recommander au Conseil d’État de créer des assemblées citoyennes sur le plan climat cantonal. Il a ainsi manqué l’occasion de prendre en considération les recommandations des citoyennes et des citoyens par le biais d’une méthode innovante.

Infirmières de pratique avancée (IPA-APN)

Recommandation des groupes socialiste, VertPOP, libéral-radical et Vert’Libéral-Le Centre : [lien]
Première signataire Verte : Brigitte Neuhaus.
La recommandation a été acceptée par 90 voix contre 5.

Commentaire de Brigitte Neuhaus sur le vote final : “Un premier pas important pour notre système de santé a été fait ce matin. Le Grand Conseil recommande en effet au Conseil d’Etat d’autoriser dans le futur les infirmiers et infirmières de pratique avancée, afin qu’elles puissent mettre à disposition de la population et de notre système de santé leur expertise soignante notamment dans le contexte de l’augmentation des malades chroniques.”

Prise en charge des enfants avec symptômes Covid-19

Interpellation du groupe VertPOP : [lien]
Première signataire Verte : Clarence Chollet

Commentaire de Clarence Chollet sur la réponse du Conseil d’État : “Depuis quelques semaines, les symptômes entraînant la nécessité de garder les enfants à la maison et d’effectuer un test COVID se sont élargis, incluant dorénavant la toux, les maux de gorge et le rhume, même sans fièvre. Sachant la fréquence de ces maux auprès des enfants, les parents sont fortement mis à contribution alors même que certains d’entre eux ont des emplois précaires ou dans un domaine dit essentiel comme la santé. Le Conseil d’Etat a été questionné sur les alternatives envisageables, notamment à travers des structures au sein de l’école prenant en charge les enfants pour les tester. Malheureusement, le Conseil d’Etat n’est pas sensible à cette problématique et considère la situation actuelle comme satisfaisante.

Allaitement – quelle situation dans la fonction publique ?

Interpellation des groupes VertPOP et socialiste : [lien]
Première signataire Verte : Clarence Chollet.

Commentaire de Clarence Chollet sur la réponse du Conseil d’État : “Les femmes qui retournent au travail suite à leur congé maternité et qui allaitent leur enfant se retrouvent face à des barrières importantes concernant le maintien de cet allaitement, y compris dans la fonction publique. Le Gouvernement a été questionné sur la situation actuelle des employées de l’État. Il apparaît que les structures adéquates ne sont pas toujours présentes, mais que des aménagements individuels sont généralement trouvés. Des améliorations auront lieu à futur, notamment dans le cadre du projet Vitamine et d’une meilleure transmission de l’information. Nous regrettons cependant que certaines employées soient toujours confrontées à des difficultés liées au maintien de l’allaitement et que les aménagements proposés soient au bon vouloir de la hiérarchie et parfois clairement insatisfaisants.”

OBJETS DU CONSEIL D’ÉTAT

Caisse de pensions pour la fonction publique du canton de Neuchâtel

Porte-parole du groupe VertPOP : Karim Boukhris (POP)
Notre amendement demandant une diminution moins forte de la réduction de cotisation a été refusé par 51 non, 48 oui et 1 abstention.

Commentaire de Christine Amman Tschopp sur le vote final : ” Les Vert-e-s regrettent que le Grand Conseil ait choisi de fragiliser la caisse de pension des collectivités publiques prevoyance.ne. Ce sont les fluctuations boursières qui ont conduit à combler la sous-capitalisation de la caisse plus rapidement que prévu ; or cette même versatilité risque fort de faire chuter les réserves. Si la santé de la caisse devait se péjorer aussi vite qu’elle s’est améliorée, les assuré-e-s risquent de voir leurs prestations dégringoler. Mauvaise surprise en puissance pour celles et ceux qui ont déjà été touché-e-s par la perte de plus de 10% de leurs futures rentes lors de la dernière réforme !”

Centre d’entretien routier des Montagnes

Porte-parole du groupe VertPOP : Johanna Lott Fischer (Vert.e.s)
Le projet de décret est accepté par 83 contre 10.

Commentaire de Johanna Lott Fischer sur le vote final : “Nous sommes très étonné.e.s qu’en 2021, il soit encore possible à l’État de d’utiliser des sols agricoles pour construire un bâtiment neuf ! Ne s’agit-il pas d’une solution de facilité ? Avec des investigations plus poussées, n’aurait-il pas été envisageable de créer un centre d’entretien en réhabilitant des bâtiments existants dans des friches industrielles qui existent dans les Montagnes neuchâteloises ?