Les Vert-e-s neuchâtelois-es débordent d’énergie verte pour les cantonales

Les Vert.e.s réuni.e.s en assemblée générale ce samedi ont présenté leur liste pleine avec 50 candidates et 50 candidats pour les élections cantonales du 18 avril et ont validé leur programme de législature. La campagne pour renforcer leur présence au Grand Conseil est bel et bien lancée.

La gravité et l’urgence de la situation décrites dans le projet de Plan climat ce jeudi par le Conseil d’Etat, mais aussi le peu d’ambition de ce dernier pour répondre à la crise existentielle de notre civilisation, donnent aux Vert.e.s neuchâtelois.e.s une légitimité encore plus indispensable pour tourner le guidon de notre société vers la seule voie qu’il nous reste, celle d’une écologie globale. Le programme de législature qui a été plébiscité vise une relance post-covid qui dynamise l’économie cantonale en créant des emplois locaux, affectés à l’économie circulaire et à l’innovation. L’abandon des pesticides de synthèse dans un délai de 10 ans et celui des énergies fossiles sont les chemins incontournables pour atteindre une neutralité carbone dès 2030.

La liste des candidatures au Grand Conseil, présentée à l’assemblée générale, respecte parfaitement l’équilibre entre les hommes et les femmes. De plus la répartition entre les régions est conforme à celle de la population, malgré une légère sous-représentation des Montagnes et du Val-de-Travers. Des Vert.e.s de tous les âges se sont engagé.e.s pour représenter le parti au Grand Conseil, respectant la pyramide des âges du canton, avec en particulier, 16 candidat.e.s de moins de 30 ans. La moyenne d’âge des candidat.e.s est de 47,7 ans.

La campagne sera orientée, du fait de la situation covid, vers les réseaux sociaux, tandis que deux séances de streaming prévues avec Roby Tschopp, candidat au Conseil d’Etat, accompagné de deux candidat-e-s au Grand Conseil se tiendront les 31 mars et 7 avril à 20:00. Le traditionnel Journal de campagne des Verts sera distribué à tous les ménages du canton. Une fois encore, Les Vert-e-s renoncent à l’affichage sauvage. Comme les années précédentes les Verts referont une distribution de produit de la région et de saison. Cette année ce sera plus de 4500 plants de persil bio qui épiceront la campagne des Vert.e.s.

Communiqué de presse en pdf