Les Verts renoncent à l’affichage “sauvage”!

Lorsque les élections approchent, il est préconisé de maximiser la visibilité des candidat-e-s dans l’espace public. Mais pas à n’importe quel prix ! Les Verts neuchâtelois ont décidé, pour les élections communales à venir, de faire le pari de se passer de l’affichage « sauvage ».

C’est une première pour les Verts neuchâtelois qui se lancent là un pari téméraire. Le parti écologiste renonce à l’affichage « sauvage » pour les élections communales du 25 octobre prochain. Lors de la dernière campagne électorale, en octobre dernier, il a été fait constat de panneaux tout ou en partie arrachés, finissant leur vie disséminés dans la nature. Un état de fait incompatible avec les valeurs vertes. Ainsi, les Verts neuchâtelois miseront sur les emplacements officiels et privés, proposés par la SGA, les communes et leurs propres membres. Leur devise désormais: « Être mieux visible sans harcèlement visuel et sans détritus. »

Les candidat-e-s auront l’occasion de se présenter à la population de leur commune respective via des stands, mais également via des journaux de campagne envoyés en tous-ménages. Elles/ils miseront à coup sûr sur les réseaux sociaux. Enfin, des petits panneaux en bois, agrémentés de sacs de graines à faire germer, seront posés dans différentes localités pour garnir pots et jardins des habitant-e-s. Ces panneaux seront surveillés et alimentés régulièrement par les candidat-e-s Vert-e-s.

Les Verts souhaitent à l’avenir que d’autres voire l’ensemble des partis politiques neuchâtelois renoncent également à ces affiches au haut potentiel polluant, qui trouvent de moins en moins grâce aux yeux de la population.

Lire le communiqué au format PDF