NON au financement des producteurs de matériel de guerre!

Notre conseillère aux États verte, Céline Vara, s’est exprimée devant la Chambre haute, en faveur de l’initiative fédérale “Pour l’interdiction du financement des producteurs de matériel de guerre”, lancée par le GsSA. La majorité de droite a refusé le texte sans proposer de contre-projet.

« La Suisse se dit « grande négociatrice ». Sa neutralité est vantée par toutes et tous. La neutralité, les montres et le chocolat, c’est ce qui définit la Suisse. Pour les touristes.

Sauf que, si l’on voulait être juste, on devrait ajouter un autre objet d’export de la Suisse : les armes de guerre. Parce qu’en 2019, la Suisse a exporté des armes pour une valeur de 728 millions de francs. (…) La place financière suisse est la principale source d’argent de l’industrie de l’armement. (…) En plus de financer la fabrication des armes, nous finançons également la fabrication de dispositifs de contrôle et de surveillance des frontières employés pour bloquer les réfugiés qui fuient leur pays en guerre.

— Céline Vara, conseillère aux États verte, a défendu ce jour, devant la Chambre des Cantons, l’initiative fédérale « Pour une interdiction du financement des producteurs de matériel de guerre », lancée par la GSSA et soutenue, entres autres par les Verts et les Jeunes Verts.

« L’initiative a pour but d’empêcher que la Banque nationale suisse (BNS), les fondations de droit suisse et les institutions de prévoyance vieillesse investissent dans des sociétés qui fabriquent du matériel de guerre, par exemple des armes nucléaires, des blindés, des armes à petit calibre ou des munitions. (…) Soyons neutres. Vraiment ».

Cliquez ici pour visionner l’intervention de Céline Vara.