Perturbateurs endocriniens: protégeons nos enfants!

Réunis mercredi soir en Assemblée générale ordinaire au Castel St-Roch à Saint-Aubin – Sauges, les Verts neuchâtelois ont unanimement adopté une résolution afin de limiter l’exposition des plus jeunes aux perturbateurs endocriniens. Durant cette même Assemblée générale, les Verts ont tiré un bilan plus que positif des élections cantonales d’avril et ont adopté leurs comptes 2016.

Il est grand temps de tirer la sonnette d’alarme et de tout mettre en œuvre afin de limiter l’exposition des plus jeunes aux perturbateurs endocriniens. Les Verts neuchâtelois l’ont bien compris en adoptant, lors de leur Assemblée générale organisée mercredi soir au Castel St-Roch de Saint-Aubin, une résolution demandant aux autorités cantonales et communales de tenir compte de cette problématique de santé publique. Ainsi, le parti écologiste exige que toutes les mesures possibles soit mises en œuvre pour limiter ces substances toxiques dans les structures ayant trait à la petite enfance.

Les effets des perturbateurs endocriniens sont dramatiques pour l’ensemble des êtres vivants : ces substances sont susceptibles de perturber la maturation sexuelle, le développement des organes et la reproduction. Ils peuvent favoriser des cancers hormono-dépendants (sein, ovaire, prostate, testicule) et une infertilité ou des malformations. Ils peuvent affecter la signalisation des hormones thyroïdiennes, essentielle au bon développement du cerveau du fœtus et du très jeune enfant. Ils peuvent également engendrer des troubles du comportement.

Outre cette résolution, les Verts neuchâtelois ont également tiré un bilan plus que positif des précédentes élections cantonales. Ils se sont réjouis de leurs cinq sièges supplémentaires remportés le 2 avril dernier, ainsi que du très bon score de leur unique candidat au Conseil d’Etat, Fabien Fivaz. Ils sont également reconnaissants de la confiance accordée par leurs électrices et électeurs et ne manqueront pas de mener une politique active au sein du législatif cantonal.

Enfin, l’Assemblée a adopté ses comptes 2016. Elle a aussi relevé qu’avec le succès rencontré lors des élections cantonales et les rentrées financières correspondant aux sièges supplémentaires remportés, le budget 2017 permettra de concrétiser encore davantage ses idées vertes !

Résolution sur les perturbateurs endocriniens

Lire le communiqué au format PDF