Pour un Parlement qui vaut double !

En cette année des femmes, les Verts neuchâtelois réclament la parité femmes-hommes au Grand Conseil. Lors de la session des 28 et 29 mai 2019, la députation verte votera avec conviction pour la mise en place, durant trois législatures, d’un Grand Conseil paritaire composé de 50 femmes et 50 hommes.

« C’est une première mondiale ! En cette année des femmes, à la veille de la grève des femmes*, la République de Neuchâtel s’apprête à instaurer une parité femmes-hommes concrète dans son Parlement. Le message est fort, d’actualité et, j’en suis persuadée, marquera l’Histoire et le combat féministe ! » déclare Céline Vara, députée Verte et candidate aux élections fédérales.

Lors de sa prochaine session, le Grand Conseil devra se positionner sur la parité femmes-hommes en son sein. Pour y arriver, un rapport propose la mise en place, sur trois législatures, d’un Grand conseil paritaire. Les Verts espèrent bien que ce projet égalitaire et avant-gardiste soit accepté d’une seule voix par la majorité des partis, ou, tout du moins, par l’ensemble de la gauche.

Les Verts apprécient que le projet proposé ne fasse pas mention de quotas, mais bien de deux élections différentes. De cette façon, il n’y aura pas de « repêchage » de femmes au détriment d’hommes « mieux élus ». La liberté démocratique du corps électoral ne sera en rien diminuée puisque leurs choix de 100 parlementaires se fera dans les listes féminines et masculines sans restriction. De plus, les Verts rappellent qu’il s’agit d’une mesure provisoire, sur trois législatures, qui donnera l’impulsion nécessaire à un changement des mentalités. Les femmes, qui doutent aujourd’hui trop souvent de leur légitimité, oseront davantage mettre leurs noms sur les listes électorales.

Les Verts rappellent que le peuple aura le dernier mot, puisqu’il sera amené à voter en cas d’acceptation du Parlement paritaire par le Grand Conseil. Aux yeux des Verts, et par souci démocratique, il est important que le débat soit ouvert au public.

*toute personne qui n’est pas un homme cisgenre (soit un homme qui se reconnaît dans le genre qui lui a été assigné à la naissance)

Communiqué de presse au format PDF : 20190524 CP Verts NE – Parité au GC