Pour une juste répartition de la redevance TV-radio!

La sénatrice Verte, Céline Vara, est intervenue cet après-midi devant le Conseil des États pour dénoncer une répartition arbitraire de la quote-part de la redevance en particulier auprès des radios qui doivent souvent répondre à des mandats spécifiques correspondant à des particularités régionales :

« Ces médias, ce sont notamment tous ceux qui diffusent par exemple dans des régions bilingues ou qui doivent proposer plusieurs fenêtres de programmes pour prendre en considération les particularités de différentes régions dans leur zone de dessertes. (…) Évidemment, même si elles sont réunies dans une même concession, ces radios connaissent des coûts d’exploitation proportionnellement et sensiblement plus élevés. (…) Tous les 4 ans, au moment de la répartition de la redevance radio-télévision, l’Office (OFCOM) applique ainsi ce qu’il appelle des « facteurs de répartition » (…). Or, n’étant pas inscrits dans la loi sur la radio et la télévision, ces facteurs de répartition n’ont dernièrement plus été appliqués par l’OFCOM, d’où la proposition qui vous est soumise aujourd’hui pour rendre le système non seulement un peu plus juste mais également plus transparent et plus précis. (…) Ce sont la diversité d’information et le fédéralisme qui sont en jeu.

La Chambre haute a finalement rejeté la proposition de la sénatrice Verte à une courte majorité. Elle sera reprise en commission du Conseil national. Dans le canton de Neuchâtel, les radios RTN (la radio télévision neuchâteloise), RFJ (la radio fréquence jura) et RJB (la radio Jura-bernois) risqueraient, en cas de refus, d’être davantage prétéritées à l’avenir.