Projet de gare ferroviaire à Cernier : une opportunité unique pour repenser la mobilité au Val-de-Ruz

Depuis le début de l’année, les Verts du Val-de-Ruz, soucieux de l’avenir de la région, ont mené diverses réflexions sur la future gare ferroviaire de Cernier afin d’identifier les enjeux de ce projet et de proposer des mesures visant à le rendre pertinent au niveau environnemental, social et économique. Dans la foulée de la récente publication du projet d’offre 2035 par l’OFT, ils se sont adressés aux CFF ainsi qu’au Canton de Neuchâtel afin de décrire la vision qu’ils souhaitent voir développée.

Pour les Verts, il est indispensable de repenser entièrement l’organisation des transports au Val-de-Ruz, avec pour objectif une réduction de moitié du trafic motorisé individuel. En 2035, Il devra être possible depuis chaque village de prendre un bus tous les quarts d’heures et de se rendre à la gare de Cernier en une dizaine de minutes. Par ailleurs, les liaisons par bus en direction de Neuchâtel devront être maintenues. La nouvelle gare devra également être étroitement connectée au réseau de mobilité douce.

Ce projet représente une opportunité unique de dynamiser le centre de Cernier, de favoriser les petits commerces et l’implantation de PME dans notre commune. A cet égard, les Verts estiment qu’il est fondamental d’aménager une sortie de la gare ferroviaire à proximité immédiate du centre et de maintenir la gare routière à son emplacement actuel, parallèlement au développement d’un centre urbain plus convivial grâce à des mesures de modération du trafic, afin notamment de garantir la pérennité des activités économiques du village.

Ce projet aura un impact significatif sur le développement de notre région. Par conséquent, les Verts de Val-de-Ruz ont demandé aux porteurs du projet :

·      De mettre en œuvre dès à présent les moyens nécessaires et de réfléchir aux aménagements dans le but d’assurer un report modal portant sur l’ensemble du Val-de-Ruz afin d’atteindre une diminution du trafic motorisé individuel de 50% à l’horizon 2035.

·      D’assurer le maintien de la vie du village de Cernier en positionnant la gare et ses accès au plus près du centre actuel et d’y réaménager la gare routière. Le lien avec Evologia doit aussi être garanti dans ce projet.

·      De garantir la pérennité du commerce de proximité et de renoncer à l’implantation de nouveaux centres commerciaux.

Enfin, les Verts considèrent que la population doit pouvoir s’approprier le projet et demandent donc qu’elle puisse participer activement à toutes les étapes de son développement.

Lire le communiqué au format PDF