Réponse à la consultation relative au projet de rénovation des filières au cycle 3 de l’école obligatoire

1. Adhérez-vous à la rénovation des filières ? et quels sont vos commentaires et propositions ?

Commentaires et propositions :

Les Verts ont pris connaissance avec intérêt du projet de rénovation des filières au cycle 3 de l’école obligatoire. Ils partagent le constat que le système actuel des trois filières ne satisfait plus aux besoins des élèves et qu’il convient de mettre en place un nouveau système qui prenne mieux en compte leurs compétences. Le système intégré avec niveaux d’enseignement et options, tel que proposé, correspond mieux aux méthodes pédagogiques actuelles. De plus, les Verts sont favorables à ce qu’on repousse l’année d’orientation.

Les Verts sont d’avis que l’Etat doit se donner les moyens de mettre en place un nouveau système de qualité. Dans ce sens, la « neutralité des coûts » ne devrait pas être une priorité en soi et les aspects financiers ne devraient pas prendre le dessus sur la qualité de l’enseignement.

2. Quels sont vos commentaires et propositions par rapport au projet de rénovation des filières tel que présenté ?

Commentaires et propositions :

Objectifs de la rénovation

Les Verts estiment que le projet proposé va dans le bon sens, à condition que les principaux objectifs visés soient de valoriser les élèves et de renforcer leurs compétences.

Ils saluent également l’objectif d’améliorer la motivation des élèves, toutefois cette intention doit se traduire par des mesures concrètes, ce qui fait défaut dans le présent rapport.

Bien qu’ils puissent comprendre la volonté de diminuer les redoublements, les Verts craignent cependant que celle-ci ne soit justifiée uniquement par l’argument de la réduction des coûts. Ils estiment que l’objectif ne devrait pas être d’éviter le redoublement à tout prix, car, dans certains cas, il a son utilité et peut être bénéfique pour l’élève.

Les Verts partagent le constat de la faiblesse du système actuel qui pratique une sélection précoce et soutiennent la volonté de repousser le choix d’orientation en 10e année.
1/4

Nouvelle structure du cycle 3

Les Verts soutiennent la proposition d’un tronc commun en 9e année et l’introduction progressive des disciplines à niveaux, ce qui permettra aux élèves de s’adapter au système au fur et à mesure.

Les Verts sont également favorables aux disciplines à options en 11e année, qui permettront de préciser l’orientation des élèves. Les options professionnelles proposées leur semblent également satisfaisantes.

Concernant les disciplines à niveaux, celles-ci auront l’avantage de regrouper des classes homogènes, ce qui permettra de mieux avancer dans la matière et de valoriser les compétences des élèves. Toutefois, on peut se demander si deux niveaux sont suffisants. Le canton du Jura fonctionne avec un système à trois niveaux, il faudrait pouvoir comparer les deux systèmes.

Pour ce qui est des disciplines communes (sans niveau), les Verts craignent tout de même que les classes trop hétérogènes ne laissent certains élèves sur le carreau. Des mesures spécifiques devraient être envisagées pour soutenir les élèves qui peinent à suivre le programme. De plus, ces disciplines compteront-elles ? Si oui, comment ? Le projet devrait le préciser.

D’autre part, les effectifs des classes, pour les disciplines de niveau 1 et de niveau 2, tels qu’indiqués dans le rapport, ne devraient pas être respectés de manière trop rigide, afin de permettre à chaque élève d’être intégré dans le groupe qui lui correspond le mieux. Avec un système trop rigide, le risque est en effet que l’on place les élèves dans l’un ou l’autre niveau en fonction des effectifs et non de leurs compétences.

Enfin, le rapport ne précise pas les conditions de passage entre les niveaux. Les Verts estiment que le système doit être souple et doit permettre aux élèves de passer d’un niveau à l’autre en cours d’année, tout au moins au semestre.

Etude de faisabilité

Les Verts se demandent sur quelles bases sont fondées les hypothèses du modèle qui prévoit « 60% des élèves de niveau 2 pour chaque discipline à niveaux et 40% d’élèves de profil académique en 11e année » (ch. 4.3, p. 13).

Profil des enseignants

La réussite de la rénovation des filières dépendra dans une relative mesure de l’intégration des enseignants dans le projet, c’est pourquoi une attention particulière doit être accordée à leur formation et à leur reconnaissance.

Concernant le profil des enseignants dans cette nouvelle structure, les Verts demandent que le Conseil d’Etat précise comment il envisage de gérer la spécialisation des maîtres généralistes.

De plus, les Verts désapprouvent la volonté de cantonner les maîtres généralistes au niveau 1 et les maîtres spécialistes au niveau 2.

Aides aux élèves en difficulté

Les Verts déplorent que les mesures d’aide aux élèves en difficulté soient envisagées hors grille horaire. Cette mesure risque de surcharger des élèves déjà pas très scolaires et d’entraîner une perte de motivation. Les Verts préconisent que les mesures d’aide aux élèves en difficulté soient intégrées à la grille horaire.

Par ailleurs, les Verts s’inquiètent de la disparition des classes de transition au 2e cycle, qui permettent une mise à niveau des élèves en difficulté avant le passage au cycle 3.

Classes de l’enseignement spécialisé

Concernant l’enseignement spécialisé, les Verts sont perplexes en lisant la phrase : “Le maintien des classes d’enseignement spécialisé est préconisé dès la 9e année HarmoS. ” (ch. 7, p.14). Est-ce que cela signifie qu’il n’y aurait plus de classes spécialisées avant la 9e année? Si tel devait être le cas, cette mesure nous paraîtrait foncièrement dommageable.

Conditions d’entrée dans les formations du postobligatoire

Les conditions d’accès aux formations du postobligatoire, autres que les filières de maturité, ne sont pas clairement explicitées dans le rapport. Qu’adviendra-t-il des élèves qui n’atteignent pas les conditions d’accès à la maturité? Quelles perspectives auront-ils? Les Verts regrettent que le rapport ne donne pas suffisamment d’indications sur les élèves dont le profil correspond à l’actuelle filière préprofessionnelle.

Conséquences financières

Les Verts sont d’avis que le projet ne peut pas se restreindre à « la neutralité des coûts », au risque de ne pas atteindre les objectifs visés.

Grille horaire du projet

Les Verts déplorent que l’histoire et la géographie ne soient pas enseignées en 11e année, il s’agit pourtant de deux disciplines d’importance.

Conclusion

Dans l’ensemble, les Verts peuvent soutenir le projet du Conseil d’Etat, toutefois ils émettent des réserves et demandent quelques précisions sur certaines mesures envisagées. Ils demandent que des précautions soient prises pour que la qualité de l’enseignement dispensé aux élèves de tous les niveaux et profils confondus soit assurée. Une attention particulière et des mesures spécifiques doivent être apportées pour les élèves des profils les moins favorisés, afin qu’ils ne se retrouvent pas dépassés par le système.

Les Verts estiment qu’une rénovation des filières du cycle 3, pour qu’elle soit ambitieuse et de qualité, ne peut se réaliser qu’à condition que le Canton se donne les moyens nécessaires pour y parvenir. Le rapport, qui souligne la comparaison avec le système valaisan, omet de mentionner que le canton du Valais met plus de moyens à disposition dans l’école obligatoire que le canton de Neuchâtel, par exemple en termes d’heures d’enseignement dispensées et d’aide aux élèves en difficulté.

Juin 2012

Lire la consultation au format PDF