Réponse à la consultation concernant l’étape d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire 2030/35 (PRODES)

Les Verts du Canton de Neuchâtel (Verts NE) ont pris connaissance de la procédure de consultation concernant l’étape d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire 2030/35. Les Verts NE se déterminent en faveur d’une variante de plus de 11.5 milliards de francs comprenant impérativement les projets-clés de la Suisse occidentale. En effet, dans le but de résoudre les problèmes croissants de mobilité, il est nécessaire d’insister sur un transfert modal route / rail, et donc d’investir en conséquence.

Objectifs

1. Approuvez-vous les objectifs généraux du projet ?

Les Verts NE approuvent les objectifs généraux du projet, mais attirent l’attention sur la nécessité de repenser intelligemment les investissements consentis de manière à maximiser leur efficacité.

Les Verts NE soutiennent dans leurs principes les investissements en lien avec les infrastructures ferroviaires. Il serait faux de sous-investir dans ce domaine stratégique, de première importance pour notre pays.

De ce fait, les Verts NE ne peuvent soutenir une variante inférieure à 11,5 milliard de francs. Ils estiment d’ailleurs que ce chiffre est un minimum absolu. En effet, seule une solution avec une enveloppe augmentée à 13 milliards de francs, telle que proposée par la CTSO (Conférence des transports de Suisse occidentale), permettra de répondre aux besoins croissants de la demande sur l’ensemble du territoire.

De plus, les Verts NE déplorent que ces investissements soient inégalement répartis sur l’ensemble du territoire fédéral, puisque seuls 21% concernent la Suisse occidentale.

Comment jugez-vous l’étape d’aménagement 2030/35 proposée ?

2. Approuvez-vous les objectifs de l’étape d’aménagement 2030/35 (cf. en particulier les lignes directrices) ?

Les Verts NE approuvent les objectifs de l’étape d’aménagement 2030/35, mais rappellent la nécessité d’y intégrer impérativement les projets-clés de la CTSO.

3. Laquelle des deux variantes préférez-vous ? Pourquoi ?
Les Verts NE préfèrent la variante ” Etape d’aménagement 2035 “, mais dotée de 13 milliards de francs. Une variante à 11,5 milliards de francs n’étant de loin pas suffisante pour un développement qualitatif, vu le retard des infrastructures en Suisse occidentale. Il est en effet impératif de viser directement une configuration porteuse d’avenir et non une configuration obsolète à court terme.

4. Approuvez-vous les améliorations de l’offre ainsi que les mesures proposées dans les variantes Etape d’aménagement 2030 resp. Etape d’aménagement 2035 ?
par domaine :

a. En transport de voyageurs

Les Verts NE estiment que les cadences proposées par PRODES ne sont pas suffisantes sur la ligne du pied du Jura et dans la région lémanique.

b. En transport de marchandises

Les Verts NE soutiennent tout projet qui favorise le transfert des marchandises de la route vers le rail, pour des raisons de protection de l’environnement et de sécurité. Cela passe en particulier par l’amélioration de l’axe du Loëtschberg et l’augmentation de la capacité sur l’axe du pied du Jura, ce qui nécessite la suppression du goulet de Vauseyon.

c. En trafic international

Les Verts NE déplorent que l’électrification de la ligne Morteau – Col-des-Roches n’ait pas été retenue, car l’offre actuelle ne suffit de loin pas pour assurer le report modal des 10’000 travailleurs frontaliers quotidiens.

d. Pour les installations d’exploitation

Pas de commentaire.

e. Sinon, quelles mesures considérez-vous comme plus urgentes ou comme non nécessaires ? Pourquoi ?

La mesure la plus urgente est la réalisation de la ligne directe Neuchâtel – La Chaux-de- Fonds, qui représente une réelle économie à long terme à tous les égards et qui est la seule susceptible de provoquer le transfert modal au sein de l’agglomération multipolaire neuchâteloise. Pour une mobilité du 21ème siècle, il est temps d’abandonner la ligne historique qui correspond à l’état de la technique de 1860.

Comment jugez-vous le financement de certaines mesures par des tiers ?

5. Approuvez-vous le fait que la réalisation de la gare de passage de Lucerne et l’étude de projet du Maillon central de Bâle puissent être financées par des tiers à leurs propres risques ?

Les Verts NE souhaitent que la liste de ce type de projets soit ouverte et que des limites soient clairement définies. Un mécanisme de validation clair, démocratique et transparent de ses financements par des tiers doit être mis en place.

6. Approuvez-vous la création de conditions légales qui permettraient un remboursement a posteriori de ces coûts d’investissement par la Confédération ?

Les Verts NE pourraient être favorables à un tel mécanisme à condition qu’il favorise une répartition solidaire et équitable des moyens mis à disposition.

Avez-vous d’autres remarques sur le projet mis en consultation ?

7. Avez-vous des remarques sur les autres thèmes du projet ?

Les Verts NE soutiennent le principe d’économicité des investissements. La ligne directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds serait beaucoup plus rentable avec un investissement quasiment identique à la proposition mise en consultation. La réalisation de la ligne directe apporterait une solution moderne, beaucoup plus rapide, avec une capacité supérieure et bien moins chère à l’exploitation. En effet, la rénovation de la ligne existante (720 millions de francs) et la suppression du goulet de Vauseyon (250 millions de francs) coûteront 970 millions de francs au total, contre 972 millions de francs (chiffre CFF sur mandat OFT) pour la ligne directe.

8. Certains thèmes ont-ils été trop peu pris en compte ? Lesquels ?

Les Verts NE estiment la vision d’avenir proposée trop peu ambitieuse.

Tout en vous remerciant de votre lecture attentive de notre prise de position, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.

Neuchâtel, le 11 janvier 2018

CONTACTS

Céline Vara, présidente des Verts neuchâtelois et députée au Grand Conseil Celine@Vara.ch, tél. mobile : 078 878 65 05

Roby Tschopp, représentant des Verts pour cette consultation roby@tschopp.name, tél. mobile : 078 712 03 27

 

Lire la consultation au format PDF