Stop au mitage du territoire!

Stop au Mitage du territoire !

Chaque jour en Suisse, l’équivalent de 8 terrains de foot d’espaces verts est bétonné. Les conséquences de ce mitage du territoire sont graves : perte de terres agricoles, distances de parcours allongées, davantage de trafic et augmentation de la consommation d’énergie. L’initiative fédérale « Stopper le mitage – pour un développement durable du milieu bâti » souhaite limiter ce mitage en prouvant que la densification peut se faire de manière durable, sociale et intelligente.

À un mois de la votation sur le mitage du territoire, les Jeunes Verts neuchâtelois ont souhaité exposer leurs arguments en faveur de l’initiative fédérale devant la presse cantonale, ce vendredi matin à l’Hôtel Alpes et Lac de Neuchâtel.  Les enjeux sont d’importance : à chaque seconde qui passe, 1m2 d’espace vert est grignoté par les nouvelles constructions. L’initiative « Stop Mitage »  souhaite limiter la création de nouvelles zones à bâtir. La LAT ne l’exige-t-elle pas déjà ? La révision de la Loi sur l’aménagement du territoire, acceptée par le peuple en 2013, a pour but de réduire les réserves de zones à bâtir à l’horizon de 15 ans. Mais dès que ces zones seront construites, de nouvelles zones constructibles seront créées aux dépens des zones agricoles. Rappelons que le texte de l’initiative ne demande en aucun cas un arrêt de la construction, ce qui aurait des conséquences néfastes sur l’économie et l’augmentation des loyers. Il vise, bien au contraire, à construire mieux et offrir des logements abordables pour tous en préservant les terres agricoles.

Le béton ne nourrit pas. En plus de préserver nos sols et leurs richesses, l’initiative Stop Mitage est une formidable opportunité pour la promotion de quartiers durables. Les projets réalisés avec succès foisonnent depuis quelques années dans le canton de Neuchâtel. Les quartiers durables utilisent du terrain en milieu urbain et permettent aux habitant-e-s de se rapprocher de leur lieu de travail et de leurs loisirs. Le trafic est ainsi diminué. La qualité de vie et le lien social se voient renforcés. La densification doit se faire de manière intelligente : on est ici bien loin de la construction de gratte-ciels à tout va. Aujourd’hui, l’habitat doit être appréhendé dans son contexte paysager et social. Une densification réussie permet une cohésion et un aménagement des espaces urbains adéquats. Elle rend possible un réseau dense de services et de commerces de proximité, de même que des équipements publics (écoles, crèches, EMS…) facilement accessibles. La mixité sociale s’en retrouve renforcée, de même que le vivre-ensemble.

Lire le communiqué au format PDF

Consulter le dossier de presse au format PDF

Le 29 janvier prochain, un débat réunissant les partis de jeunes aura lieu, dès 20h à l’hôtel Alpes & Lac de Neuchâtel!