Une session d’automne intense pour les Parlementaires Vert-e-s Céline Vara et Fabien Fivaz !

La session d’automne qui s’ouvre ce lundi 13 septembre s’annonce particulièrement riche pour nos Parlementaires Vert-e-s. Déçue de la réponse du Conseil fédéral sur trois de ses interpellations, la sénatrice Verte, Céline Vara, ouvrira le débat en plénum sur la question des doulas, des missions de l’OFEV et de la présence des néonicotinoïdes dans la tête des enfants. Au Conseil national, le Vert Fabien Fivaz évoquera la question des OGM, interviendra au sujet de la Loi sur le cinéma et soulèvera sur la question des micro-fermes.

Il y a quelques semaines, la sénatrice Verte, Céline Vara, interpellait le Conseil fédéral sur la reconnaissance des doulas dans le système de santé suisse. Déçue de la réponse négative du gouvernement, qui estime que tout est déjà mis en œuvre pour garantir le bien-être des futures mamans et des bébés, elle reviendra sur ce point en plénum.

Le débat sera également ouvert sur la question des missions de l’OFEV. Céline Vara interrogeait, il y a quelques semaines, le Conseil fédéral sur les objectifs de l’Office fédéral de l’environnement qui sont notamment de « sauvegarder et utiliser durablement les ressources naturelles et réparer les atteintes qui leur ont été portées ». Or, cet office a récemment donné un avis favorable à un projet de construction portant une atteinte importante à « un biotope d’une valeur indéniable et constituant un élément important du réseau écologique urbain », selon les dires du Tribunal fédéral. Alors que l’Office fédéral du développement territorial intervient fréquemment pour défendre les objectifs environnementaux, l’OFEV est particulièrement frileux. Trop ? Il en sera débattu le 28 septembre en plénum.

Enfin, même constat du côté de l’interpellation sur la présence, découverte par une étude médicale du Service de pédiatrie d’RHNE, de néonicotinoïdes dans la tête des enfants. Le gouvernement annonce renoncer à pousser les investigations plus loin, alors qu’il s’agit-là de questions essentielles de santé publique ! Une réponse inacceptable et une déception à la mesure des enjeux pour Céline Vara qui souligne que le canton de Neuchâtel, à la pointe dans ce domaine de recherche, peut contribuer à identifier les causes de la présence de ces pesticides de synthèse dans la tête des plus jeunes et y apporter des solutions. Neuchâtel a les compétences et l’expertise pour répondre à ce défi et pour Céline Vara, il est essentiel de maintenir la pression sur cette question à Berne.

De son côté, Fabien Fivaz sera rapporteur du groupe sur l’objet 21.049 concernant le génie génétique. Celui-ci s’est prononcé en faveur d’une prolongation de quatre ans du moratoire sur les organismes génétiquement modifiés (OGM). Attaché-e-s au principe de précaution, les Vert-e-s saluent l’inclusion des nouvelles technologies du génie génétique dans ce moratoire.

Le conseiller national Vert sera également rapporteur du groupe sur l’objet 20.030 qui concerne la Loi sur le cinéma. Ce dernier s’est montré favorable à la distribution de 4% du chiffre d’affaires des plateformes de streaming aux productions cinématographiques suisses. Il est en effet crucial que Netflix, Amazon Prime Video ou encore Disney+, pour ne citer qu’eux, participent au développement et au rayonnement du cinéma suisse.

Enfin, Fabien Fivaz interviendra sur la question des micro-fermes. Leur création est actuellement rendue difficile voire impossible car l’achat ou la location des terres agricoles relève très souvent du parcours du combattant.

Lire le communiqué au format PDF