Votation du 10 février: les Verts neuchâtelois déçus!

Dimanche de votation décevant pour les Verts neuchâtelois. Seul objet soumis au vote populaire ce 10 février, l’initiative des Jeunes Verts « Stop mitage » n’a pas rencontré le succès escompté avec seulement 36% de OUI dans les urnes.

Malgré une campagne active, tant au niveau national que dans les cantons, les Jeunes Verts, les Verts ainsi que leurs alliés de gauche n’ont pas réussi à convaincre la population d’accepter l’initiative fédérale contre le Mitage du territoire. La crainte de voir les loyers surenchéris, menace brandie inlassablement par les opposant-e-s, explique sans doute cette majorité de NON glissée dans les urnes ce 10 février. La population neuchâteloise, qui s’est, à de multiples reprises, montrée sensible aux questions environnementales, a voté en défaveur de l’initiative par 53,8% des voix.

La situation devient critique. A force de construire à tout-va, les espaces verts se raréfient, et ce, malgré la stagnation de la population résidente. Ce grignotage de nos précieuses terres agricoles ne reste pas sans conséquences : il engendre une augmentation de la consommation d’énergie, des temps de trajets ou encore du trafic motorisé. Il serait pourtant aujourd’hui prouvé que l’on peut construire de manière durable tout en proposant des logements abordables financièrement.

D’ailleurs, tant les opposant-e-s que le Conseil fédéral, reconnaissent la nécessité de stopper l’étalement urbain. Par conséquent, ils admettent implicitement qu’une mise en œuvre radicale de la Loi sur l’aménagement du territoire est primordiale. Les Verts neuchâtelois auront désormais à cœur de s’assurer que les déclassements annoncés dans de nombreuses communes soient réalisés rapidement.

Lire le communiqué au format PDF