Votations du 26 septembre : 3x OUI !

Les Vert-e-s neuchâtelois-es encouragent les citoyennes et citoyens à glisser trois OUI dans les urnes le 26 septembre prochain. La population neuchâteloise devra se prononcer sur deux objets fédéraux : l’initiative « 99% » et le « Mariage pour toutes et tous » et un objet cantonal : la loi sur la reconnaissance d’intérêt public des communautés religieuses.

L’initiative « 99% » pour plus d’équité fiscale !

En Suisse, les richesses sont réparties de manière toujours plus inégale. La fortune des plus riches n’a cessé d’augmenter ces dernières années. Le patrimoine des 300 plus grandes fortunes suisses est passé de 350 milliards en 2003 à 700 milliards en 2020, soit une augmentation moyenne de 2,4 millions de francs par heure ! L’initiative « Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital » (« initiative 99% ») demande que les revenus du capital qui dépassent un certain seuil (les initiant-e-s proposent 100’000.-/an) soient imposés à un taux de 150% contre 100% actuellement. Les recettes qui en découleraient devraient bénéficier aux personnes à faibles ou moyens revenus, par exemple, en réduisant leurs impôts, en améliorant les services publics (crèches, santé, formation, transports) ou en augmentant les subsides pour les primes d’assurances maladie. Cette initiative permet donc de garantir une plus grande équité fiscale et contribue à une répartition plus juste des richesses. Quoi qu’en disent les opposant-e-s, elle n’aura aucun effet sur l’immense majorité des PME, ne provoquera pas d’exil fiscal, ni ne freinera le développement de start-ups.

Le « Mariage pour toutes et tous », enfin !

L’amour n’a pas de genre! Avec le « Mariage pour toutes et tous », tous les couples auront les mêmes droits et les mêmes obligations. La Suisse est l’un des derniers pays européens à ne pas reconnaître ce droit. Il est temps que notre pays suive le mouvement et permette à tous les couples de se marier. La nouvelle loi permet également aux couples de femmes d’accéder à la procréation médicalement assistée (du moins aux banques de sperme en Suisse). Dès sa naissance, l’enfant aura donc deux parents, tout en préservant son droit de connaître sa filiation. La parentalité doit être ouverte à tous les couples, car être de bons parents n’a rien à voir avec le sexe. Les enfants ont besoin d’une famille aimante.

OUI à la reconnaissance d’intérêt public des communautés religieuses !

Le canton de Neuchâtel recense 80 communautés religieuses, mais seules 3 sont officiellement reconnues. Attaché-e-s au principe de l’Etat laïque, les Vert-e-s neuchâtelois-es estiment que, sous couvert du respect de conditions strictes, telles que de la paix religieuse ou la reconnaissance du rôle social et culturel de ladite communauté, celle-ci doit pouvoir bénéficier des mêmes droits et remplir les mêmes devoirs que les autres. Les Vert-e-s estiment également qu’il est essentiel que le processus de reconnaissance d’utilité publique de ces communautés religieuses ne passe pas par les urnes afin d’éviter toute stigmatisation. Cette loi ainsi modifiée promeut l’activité culturelle, sociale et économique de la population dans toute sa diversité et met en valeur le multiculturalisme, cher aux Vert-e-s.

Lire le communiqué au format PDF