Pour un environnement sain et une nature préservée.

4.1   Protéger la biodiversité dans le canton et renforcer les écosystèmes

La biodiversité est une ressource indispensable au maintien de la vie. Elle passe pourtant encore trop souvent au second plan lors des décisions politiques. Les Verts s’engagent à mieux ancrer la notion de la biodiversité dans la législation neuchâteloise. Les pâturages boisés, les milieux secs, les milieux humides et les cours d’eau sont des écosystèmes indispensables à la survie de nombreuses espèces et contribuent à notre qualité de vie. Leur préservation et leur revitalisation ainsi que leur mise en réseau sont une priorité.

4.2   Améliorer et intensifier les contrôles de qualité de l’air, de l’eau et des sols ; sanctionner de manière plus efficace les différentes formes de pollution

Malgré des lois contraignantes, les responsables de pollution passent encore trop souvent entre les gouttes ou ne sont pas suffisamment sanctionné-e-s. Les Verts continueront d’exiger que les lois soient simplement appliquées, sans passe-droits, sans régime généralisé de dérogations.

Les Verts encouragent également les initiatives visant à préserver la qualité des sols et portent une attention particulière à la pollution lumineuse et au bruit.

4.3   Soutenir l’utilisation de bois local

Le bois est un matériau de construction permettant de séquestrer du carbone et de remplacer des matériaux polluants, c’est pourquoi les Verts s’engagent pour que le canton construise en bois et qu’il subventionne les constructions en bois suisse.

De plus, l’utilisation du bois-énergie, en tant qu’alternative aux combustibles fossiles doit être favorisée dans le respect des écosystèmes forestiers.

4.4   Réduire la pollution lumineuse

De plus en plus on découvre que la pollution lumineuse impacte notre environnement et notre santé. Le Tribunal fédéral est déjà intervenu à plusieurs reprises pour limiter l’éclairage extérieur, toutefois aucun canton n’a clairement légiféré sur ce sujet. Avec l’exemple du Val-de-Ruz, devenu la plus grande commune de Suisse à éteindre son éclairage entre minuit et 4h45, le canton est bien placé pour être précurseur avec une réglementation sur l’éclairage extérieur.