L’urgence environnementale à laquelle nous sommes confrontée n’attend pas. L’humanité se trouve à la croisée des chemins : chaque année qui s’écoule sans changement profond nous conduit vers la perte de ce qui rend possible une vie harmonieuse sur terre.

C’est maintenant qu’il faut changer de cap et c’est ici, en octobre prochain, en changeant le Parlement. Ces élections sont un verdict pour le climat.

Les VERTS s’y engagent.

Répondre à l’urgence climatique, c’est l’opportunité de construire une société qui allie libertés, solidarité et ouverture, en s’orientant sur le long terme. La transition écologique est aussi l’opportunité d’aménager nos rapports économiques et sociaux, pour les rendre plus justes et plus durables. Pour respecter notre planète, notre territoire, nos ressources et nos semblables.

Les VERTS, c’est le parti qui conjugue environnement avec égalité.

L’urgence climatique est une question de solidarité, géographique et temporelle. Les régions les plus touchées se trouvent dans des pays en développement. Les générations futures seront les plus concernées.

La lutte contre les inégalités est aussi une question de solidarité. Partager et répartir les ressources à l’échelle de la planète pour garantir des conditions de vie digne. Partager et répartir le travail. Partager le pouvoir et rendre les décisions participatives.

Les VERTS s’engagent pour la solidarité.

La collaboration à petite échelle est déjà une réalité. Une multitude d’initiatives locales la rend réelle. C’est de cette voie alternative que les VERTS sont nés, en s’engageant pour rendre d’autres modes de vie possibles. Aujourd’hui, ces alternatives sont indispensables.

La Suisse porte une lourde responsabilité en profitant de manière indue des bénéfices de la mondialisation. Poser un cadre solidaire et respectueux de l’environnement à nos banques, à nos entreprises et aux multinationales que nous accueillons est donc impératif. Pour cela, les collectivités publiques doivent reprendre la main en posant un cadre. Mieux redistribuer les richesses, pour donner plus de possibilités à chacun-e. Mieux redistribuer le travail, pour offrir plus de temps libre à chacun-e. Développer l’économie locale pour gagner en autonomie. Développer les échanges non monétaires pour être plus libres. Fixer l’impératif climatique comme contrainte, pour sortir d’une croissance destructrice.

Ces élections sont aussi un verdict pour les femmes. Depuis 1981, l’égalité est inscrite dans notre Constitution. Et pourtant ! Chaque année, ce sont des milliards de francs qui manquent dans leur portemonnaie en raison des inégalités salariales. Qui devrait corriger ces injustices ? Le Parlement, composé d’une écrasante majorité d’hommes, avec une moyenne d’âge de plus de 50 ans. Aujourd’hui, les Chambres fédérales ne représentent pas la population, cela doit changer et les VERTS s’y engagent, avec des listes paritaires et des candidates de qualité. Pour un Parlement qui mettent fin aux inégalités entre hommes et femmes.

Pour les VERTS, les technologies représentent une opportunité. Elles peuvent nous offrir plus de liberté, en nous affranchissant de tâches contraignantes ; elles peuvent nous offrir plus d’entraide en nous mettant en réseau. Mais elles peuvent aussi être utilisées pour surveiller et contrôler massivement, pour mener une concurrence féroce ou pour épuiser les ressources de notre planète. C’est à nous de choisir, à nous de poser le cadre.

Les VERTS, le parti du climat

Les VERTS mettent l’environnement au premier plan. Sans une planète qui nous offre les conditions d’une vie harmonieuse, il n’y a pas d’échanges sociaux et économiques viables. C’est pourquoi les VERTS souhaitent redimensionner nos activités à l’échelle humaine et tenir compte des limites de notre planète.

Nos recettes : une économie verte et locale, des échanges non monétaires. Davantage de transports publics et de voies cyclables et piétonnes. Des quartiers durables, des coopératives d’habitation. Une agriculture proche de la nature. Des énergies renouvelables et de l’innovation.

Les VERTS, le parti de l’égalité

Mettre fin à la concurrence mondiale qui se fait au détriment de nos ressources, du climat et de la justice sociale pour garantir à chacun-e les moyens de vivre dignement, c’est le projet des VERTS. La justice sociale et l’égalité sont indispensables pour préserver notre environnement et vivre dans une société apaisée.

Nos recettes : un commerce équitable. De bonnes formations et une forte protection des salaires. Des loyers et des primes maladie abordables. Des rentes dignes. L’égalité salariale et un vrai congé parental. Le droit au mariage et à l’adoption pour toutes et tous.

Les VERTS, le rempart aux populismes

Les VERTS considèrent que tous les êtres humains sont égaux, quel que soit leur parcours et leurs origines, et que leurs droits fondamentaux doivent être garantis. Pour les VERTS, cette colonne vertébrale ne doit jamais céder, car elle nous tient ensemble. Les VERTS s’engagent sans concession pour l’ouverture et la solidarité. Rendre l’économie équitable et mieux répartir les ressources et les richesses, c’est aussi la solution pour des rapports humains pacifiés.

Nos recettes : une société ouverte et solidaire. Des droits humains garantis à chacune et à chacun. Les mêmes droits quels que soient son orientation sexuelle ou son identité de genre. Les libertés individuelles dans le respect des autres.

Le changement commence en octobre 2019 !

Depuis le renouvèlement du Parlement, la machine conservatrice gagne du terrain, y compris au Conseil fédéral. Au détriment de l’environnement et de l’égalité.

Sabordage de la loi CO2 et donc refus de mettre réellement en œuvre l’accord de Paris sur le climat, vente d’armes à des pays en guerre, entraves dans l’accès aux soins, tentative d’interdiction de scolariser les enfants sans papiers, bétonnage du paysage au profit des routes, laxisme face aux pesticides ou ultra-flexibilisation du temps de travail sont autant d’exemples de cette majorité. Les majorités se sont déplacées, comme la tonalité des discours.

La protection du climat et de l’environnement fait du sur-place : de belles paroles, mais pas des actes.

Les VERTS, ce sont le contraire !

Nous nous engageons sans relâche pour faire de l’urgence climatique la priorité numéro 1, nous défendons sans concession les acquis sociaux et en matière d’égalité. Nous nous engageons pour une société multiculturelle, ouverte et solidaire. Nous pensons global et agissons localement.

Les VERTS sont engagés, cohérents et fiables, libres des lobbys et des intérêts financiers particuliers. Proches de nos valeurs, c’est pour elles que nous faisons de la politique.

Nous pouvons changer le Parlement et c’est maintenant !

Parce qu’on n’a qu’une Terre, votons Verts!

Les Verts neuchâtelois fonctionnent grâce aux cotisations des membres, aux rétrocessions de leurs élu-e-s ainsi qu’aux dons des membres ou non-membres.

Si vous souhaitez soutenir financièrement les Verts neuchâtelois, vous pouvez verser un don sur leur compte postal: 20-148-5 (IBAN: CH19 0900 0000 2000 0148 5)

Merci de tout coeur!